Archives de catégorie : Colloques

Passant passé. Héritages et expérience des temps

Journée d’études et colloque organisé par Laboratoire d’Études Romanes (EA 4385) et l’École Doctorale 31 Pratiques et Théories du Sens  30-31 mai 2017 – Université Paris 8

Les questions liées à la temporalité, à la mémoire et aux régimes d’historicité sont au cœur d’une vaste réflexion dans l’ensemble des sciences humaines depuis une trentaine d’années. Les domaines concernés vont au-delà d’une analyse de l’actualité pour proposer parfois des modifications des gestes herméneutiques habituels ou une révision de certaines conceptions temporelles.

Le Laboratoire d’Études Romanes, unité transdisciplinaire (histoire, littérature, linguistique, arts du spectacle et cinéma) travaillant sur des domaines culturels et historiques diversifiés (Italie, mondes hispaniques, mondes lusophones, du XVIe siècle à l’actualité) n’est pas resté insensible à ce courant fort de la pensée contemporaine.

Dans ce colloque on abordera les modes de penser et d’imaginer le temps (et avant tout le passé), de le transformer en fiction et de développer des théories diverses à son sujet. On se penchera aussi sur les actes et les divers phénomènes qui accompagnent cette présence : construction des lieux de mémoire, modes de revendiquer ou de refuser le passé au nom d’un intérêt idéologique ou autre, valeurs de contestation dans la création et dans la recherche de passés alternatifs.

PROGRAMME

http://www.univparis8.fr/IMG/pdf/programmeen_planche2.pdf

« Un film, une histoire » : « Haxan », le 2 février 2017

Dans son cycle « Un film, une histoire », l’IHTP propose, le 2 février, à 20h, au cinéma Reflet-Médicis – 3 rue Champollion, 75005 Paris – la projection du film  Häxan, La sorcellerie à travers les âges, de Benjamin Christensen (1922), suivie d’une discussion animée par Christian Delage, et en présence d’Adrien Genoudet.

L’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

La présentation du cycle et du film

Lire : « Häxan, le devenir historien du cinéaste »

Cette soirée ouvre le colloque Visions de l’histoire : l’écriture visuelle du temps, les 3 et 4 février, au Collège de France et à la BnF.
Le programme du colloque : visions_de_lhistoire_programme_def

Colloque « LES SCIENCES DEVANT LA QUESTION DE LA RACE », 6 décembre 2016

LES  SCIENCES  DEVANT  LA  QUESTION  DE  LA  RACE
6  décembre  2016 -­‐  14h-­‐19h  –  Collège  des  Bernardins,  20  rue  de  Poissy,  75005  Paris.

Inscription  obligatoire  :  secretariat.iuf@recherche.gouv.fr

Depuis les célèbres déclarations de l’UNESCO, la certitude selon laquelle la notion de « race » est un « non-sens » au regard des Sciences du vivant s’est imposée et n’a cessé d’être confortée par des découvertes successives. Continuer la lecture de Colloque « LES SCIENCES DEVANT LA QUESTION DE LA RACE », 6 décembre 2016

Appel à contribution pour le colloque « Nouveau regards sur la haute couture parisienne, de 1850 à nos jours »

Un appel à contributions est  lancé pour le

Colloque international, 24 et 25 mars 2017

Nouveaux regards sur la haute couture parisienne, de 1850 à nos jours

La manifestation est organisée par l’Institut National d’Histoire de l’Art, l’Institut Français de la Mode, l’Institut d’Histoire du Temps Présent.

Avec le concours de la Fédération de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode.

Date limite pour les propositions : 10 septembre 2016

Communication des réponses : 15 octobre 2016

Le texte complet de l’appel à contribution, en français et en anglais

L’histoire dans l’espace public (…) : un colloque au MuCEM les 1, 2, 3 octobre 2015

Ce colloque entend observer et analyser les nouvelles façons de produire ou d’expérimenter l’histoire, de parler de l’histoire ou de la mobiliser dans l’espace public. Ces pratiques qui ne relèvent pas du champ académique sont en effet régies par d’autres contraintes et motivations que celles de la recherche. Elles se développent hors des murs de l’institution ; on peut faire l’hypothèse cependant qu’elles imprègnent la conscience historique des contemporains au point parfois de contribuer à la structurer. Dans cet esprit, il s’agit de s’intéresser non pas aux travaux historiens, mais aux différentes formes de recours à l’histoire par des acteurs sociaux, économiques ou politiques – régions, communes, partis, associations, entreprises, … – ou encore par les artistes, de même qu’aux aux modes d’appropriation du passé qui en résultent.

Continuer la lecture de L’histoire dans l’espace public (…) : un colloque au MuCEM les 1, 2, 3 octobre 2015