Archives de catégorie : Séminaires

Séminaire « Épistémologie du Dessin » le 7 avril 2017

Vendredi 7 avril, à l’École des chartes  (12h-14h, 65, rue de Richelieu, Salle Molinier), dernière séance, pour l’année universitaire 2016-2017, du séminaire « Épistémologie du Dessin » (Ecole des Chartes/CNRS-IHTP).
Agnès Callu reçoit l’artiste Stéfane Perraud – présenté en 2016 dans l’exposition « Le Contemporain dessiné » (Arts décoratifs/Drawing Now Paris). Le dialogue portera sur la place assignée au dessin par le créateur dans son travail plastique.

Séminaire « Épistémologie du dessin » 31 mars 2017

Vendredi 31 mars, de 12h à 14h, à l’École des chartes (65, rue de Richelieu, Salle Molinier), dans le cadre du séminaire « Épistémologie du dessin » (ENC/IHTP), Agnès Callu engage une discussion avec Agnès Robi-Brami, Directeur de recherche (CNRS/INSERM), autour des possibles du Transhumanisme et, précisément, sur « Le Dessin, trace géométrique du mouvement humain ».

Séminaire « Épistémologie du dessin » le 24 mars

« Et le souffle devient signe » (F. Cheng). Ce sera le cas le vendredi 24 mars de 12h à 14h, dans le séminaire « Épistémologie du dessin » (École des Chartes/IHTP, 65, rue de Richelieu/Salle Molinier) quand Agnès Callu reçoit Yolaine Escande, Directeur de recherche au CNRS (EHESS/CRAL) et qu’elles débattent des enjeux du geste calligraphique.

Séminaire « Épistémologie du dessin », le 17 mars

Le 17 mars, Séminaire « Épistémologie du dessin » (ENC/IHTP) au 65, rue de Richelieu, Salle Molinier, 2è étage.
Agnès Callu et Rémi Labrusse, Professeur à l’Université Paris Nanterre, débattront de la genèse et du réemploi du motif graphique au tournant du XXe siècle. Rémi Labrusse réfléchira spécifiquement à « l’univers des formes » de l’Arabesque.

Séminaire « Mémoires et Histoires du Temps Présent en Amérique Latine et en Espagne » le 15 mars

SÉMINAIRE IHTP/CNRS-UNIVERSITÉ PARIS 8/EHESS

Mémoires et Histoires du Temps Présent en Amérique Latine et en Espagne

Mercredi 15 mars, 14h-16h

Institut d’Histoire du Temps Présent, 59-61 rue Pouchet, 75017 Paris, salle 159

Géraldine Galeote

« Réflexions sur la construction et l’évolution d’un modèle constitutionnel inachevé : la Constitution de 1978 »

Cette communication a pour objet l’étude des contraintes juridiques et des défis politiques qui ont caractérisé le processus d’élaboration de la Constitution de 1978. A titre illustratif, nous proposerons une analyse des débats constituants relatifs à deux problématiques majeures, celle de la forme de structuration de l’Etat et celle de la question de la non-confessionnalité de l’Etat. Nous aborderons ensuite les problèmes posés par ces questions à l’heure actuelle.

Géraldine Galeote est Professeur des Universités à l’Université de Paris-Sorbonne. Elle a une formation pluridisciplinaire en études hispaniques, droit et science politique. Son travail de recherche porte essentiellement sur des questions en lien avec l’État démocratique espagnol, l’identité et la société espagnole (forme de structuration de l’État espagnol, transition démocratique, nationalisme, non confessionnalité et laïcité, nationalité, migration). Elle dirige actuellement un groupe de recherche au sein du laboratoire du CRIMIC, de Paris-Sorbonne, portant sur la construction des identités nationales (XIXème-XXème siècle).

Programme de l’année : https://ihtp.hypotheses.org/2101