Séminaire “Histoire culturelle du cinéma” 2016-2017

« Les corps au cinéma, entre salle et écran »

La question du corps au cinéma est loin de se limiter à une problématique figurale et à une perspective esthétique. Envisagée sous l’angle de l’histoire culturelle, elle recouvre bien sûr des enjeux de représentations, mais aussi des interrogations liées à la nature même de l’expérience cinématographique, qu’il s’agisse de la performance de l’acteur devant la caméra ou de l’épreuve corporelle du spectateur dans la salle. Le séminaire “Histoire culturelle du cinéma” se propose, dans ce cycle entamé l’année dernière, d’explorer ces diverses facettes d’une culture des corps cinématographiques.

Le séminaire est organisé par Christophe Gauthier (École nationale des chartes),  Anne Kerlan (IHTP-CNRS-Paris 8), Myriam Juan (Université de Caen), Mélisande Levantopoulos (Université Paris 8) et Dimitri Vezyroglou (université Paris 1).

Horaires : le jeudi de 18 h à 20 h

Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA) – Galerie Colbert
2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits-Champs, Paris 2eMétro : Bourse, Pyramides ou Palais-Royal.
Salle : René Jullian (1er étage)

17 novembre 2016 : Paola Palma (UMR Thalim)
La voix du corps : le cas singulier du doublage dans le cinéma italien depuis 1945

1er décembre : Daniela Treveri Gennari (Oxford Brookes University)
Embodied memories: understanding post-war Italian film culture through oral history

15 décembre : Laurent Jullier (Paris 3) et Mélanie Boissonneau (Paris 3)
Pin-up et hommes-objets : l’impossible symétrie ?

5 janvier 2017 : Christophe Damour (Strasbourg)
L’acteur métonymique. Usages poétique et rhétorique de quelques corps éloquents au cinéma

19 janvier : Fanny Beuré (Paris-Diderot)
Corps atypiques et danses insolites : les surgissements du vaudeville dans le musical hollywoodien

2 février : Mireille Berton (Lausanne)
Entre hystérie et hypnose : le corps nerveux des spectateurs au début du XXe siècle

 2 mars : Mathieu Lericq (Aix-Marseille)
Le corps (en images) ne connaît pas la paix. Anthropologie politique de l’intime dans le cinéma polonais (1968-1989)

30 mars : Christophe Gauthier (École nationale des Chartes)
Le corps, la violence, la fascination : mac-mahonisme et politique

20 avril : Mathieu Capel (Grenoble 3)
Darwinisme ingénu et fantasmes érotiques : l’impossible libération du corps cinématographique japonais, 1945-1975

4 mai : Christophe Granger (Paris 1) et Adrien Barbé (École nationale des Chartes)
Tati au Paris-Roubaix : le corps sportif à l’épreuve du cinéma

Photo : Photogramme extrait d’un film Pathé (début XXe s.)  © DR

Le programme 2016-2017 en PDF :  shcc2016-2017