Archives de catégorie : Billets

ARISTIDE BARRAUD, RETOUR AU RUGBY

L’équipe de l’IHTP en charge du programme sur les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis avait interviewé en octobre 2016 Aristide Barraud, rescapé de la fusillade survenue devant le restaurant le Petit Cambodge, à Paris. Depuis, Aristide a dû arrêter sa carrière professionnelle et a écrit un premier livre, Mais ne sombre pas, qui vient de paraître en poche au Seuil.

Cet automne, il chronique la coupe du monde de Rugby pour le quotidien Le Monde. Il nous autorisés a reproduire ses articles sur le carnet de l’IHTP.

EN DIRECT DE LA COUPE DU MONDE DE RUGBY AU JAPON :   LA CHRONIQUE D’ARISTIDE BARRAUD

A l’occasion des 75 ans du quotidien, l’ancien rugbyman dont la vie a basculé lors des attentats de 2015, évoque sa fidélité au journal. Ainsi que sa joie d’en devenir chroniqueur lors de la prochaine Coupe du monde de rugby. Continuer la lecture de ARISTIDE BARRAUD, RETOUR AU RUGBY

Histoire culturelle du cinéma : « Étudier le cinéma sous le fascisme : les élèves du Centro Sperimentale di Cinematografia, 1935-1943 »

« Transmettre le cinéma »

6 décembre 2018,  FabioAndreazza (Chieti-Pescara) :
Étudier le cinéma sous le fascisme : les élèves du Centro Sperimentale diCinematografia, 1935-1943

Documents d’accompagnement :

Histoire culturelle du cinéma : « Les pratiques d’accompagnement du film en Russie/Union soviétique »

« Transmettre le cinéma »

12 avril 2018 : Valérie Pozner (UMR Thalim) et Alexandre Sumpf (université de Strasbourg)
Les pratiques d’accompagnement du film en Russie/Union soviétique (années 1910-années 1960)

Références :
  • Valérie Pozner, « La ciné-déclamation en Russie », Valérie Pozner, Giusy Pisano (dir.), le Muet a la parole, Paris, AFRHC, 2005, pp. 135-163.
  • Valérie Pozner, « Les bonimenteurs ‘rouges’.  Retour sur la question de l’oralité  à propos du cas soviétique », dans E. Arnoldy (dir.), Histoire croisée des médias. Objets et méthodes.Cinéma(s), vol. 14, pp. 143-178.

Les films dont il a été question :

  • Brille, brille, mon étoile (Gori, gori, moja zvezda, Alexandre Mitta, 1969)
  • Kino (Vladimir Èrvajs, 1970)
  • Les films dont il a é- Les films du Ciné-train d’Alexandre Medvedkin peuvent se trouver sur Youtube : par exemple
  • https://www.youtube.com/watch?v=WVvPfgFXkJ8

LES LIEUX ENFOUIS DE LA GRANDE TERREUR

À la différence de la terreur léniniste, ouverte et pédagogique, la Grande Terreur stalinienne de 1937-1938 fut d’abord et avant tout un grand secret. Secret des décisions prises dans le « premier cercle » du Politburo, secret des « ordres opérationnels du NKVD » lançant les « opérations répressives de masse », secret des procédures d’instruction et de jugement, secret des condamnations [1], secret des exécutions et des lieux d’enfouissement des fusillés. Avant même le début des opérations, la direction du NKVD s’inquiétait d’une question qualifiée de « technique », mais néanmoins d’une grande importance : comment se débarrasser des corps ? Continuer la lecture de LES LIEUX ENFOUIS DE LA GRANDE TERREUR